Aegir, Ringhorn, chronique, La Légion Underground webzine

Vanessa

06/04/017

Tracklist :

1. Through tides and shore

2. Tought and memory

3. Fenrir

4. Ringhorn

5. Travel to Noatun

6. The fire of Muspellheim

7. Last battle

8. Echoes of thunder far away

9. What the fork ?

Aegir est un groupe de viking death metal fondé en 2007, originaire d'Ile-de-France et qui a sorti fin janvier 2017 son premier album auto-produit, "Ringhorn".

"Through tides ans shores", premier morceau instrumental de l'album, ouvre la marche par son rythme semi solennel, percussions et cordes se donnant la réplique dans une ambiance mi-guerrière, mi-lyrique.

Puis on entre dans le cœur de l'action avec "Thought and memory", les gros riffs entrent en scène. Vocalement, on alterne entre black / death / chant clair, ça rend bien au final.

"Travel to Noatun" est un second titre instrumental qui nous invite au voyage dans les grandes étendues de forêt et de neige... Avant de plonger dans "The fire of Muspellheim" où on à une peu l'impression au niveau du chant d'entendre du Amon Amarth. Les blasts martèlent en harmonie avec des grattes puissantes. Le chant se fait aussi parfois plus clair, hypnotique.

"Last battle" commence par quelques notes identiques au morceau précédent, ce qui nous fait demander si on n'a pas appuyé sur le passage en boucle... Un point un peu dommage... Les solos sont encore une fois énormes et épiques, on sent qu'il y a une maîtrise technique de haut niveau.

"Echoes of thunder far away" est l'avant-dernier morceau et troisième instrumental. Enfin quasi instrumental, l'ambiance est presque religieuse par ses chœurs. Les ambiances varient au fil du morceau, c'est assez conceptuel mais parfois un peu brouillon.

Et puis vient le dernier titre what the fuck... Enfin "What the fork"... Les mecs se sont totalement lâché... Bon je vous conseille par contre de baisser un peu le volume quand vous y serez... Au départ je croyais qu'il y avait eu un bug au chargement du titre et... non... après vérification sur le bandcamp c'est bien ça... On se croirait en train de mater un truc sur Canal+ crypté, c'est vraiment très space...

Un premier essai pas trop mal réussi dans l'ensemble, rien de très neuf sous la neige des Vikings mais l'écoute est assez agréable, au niveau technique il y a bonne matière.

© 2015 by Vanessa of La Légion Underground. Proudly created with Wix.com

Toute reproduction du contenu de ce site (publications, logo) est interdite.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now