Live report du 04/06/2017 par Vanessa

Groupes :

Aegir

https://www.facebook.com/Aegirfrance/

Sanctuary

https://www.facebook.com/sanctuarytheband/

Ave Tenebrae

https://www.facebook.com/AveTenebrae/

Seide

https://www.facebook.com/seideband/

Lieu : Le Klub, Paris

Avec un léger retard, les portes s'ouvrent et laissent entrer les metalleux qui ont résister au départ en long week-end pour aller se défouler dans les sous-sols. Ce soir-là nous seront au dernier niveau, l'autre salle accueillant un concert de J-rock.

Peu nombreux mais vaillants, nous prenons place dans l'attente du lancement des hostilités.

Et c'est à Aegir, formation death/viking, qu'est donné la tâche de chauffer le public. La prestation scénique est fidèle à ce que l'on peut écouter via leur premier album, "Ringhorn", mis ce soir à l'honneur, avec notamment les titres "Fenrir", "Last Battle" ou encore "Tought and memory".

Des riffs efficaces, un groupe sympathique, le pari est réussi pour eux, le vent nordique a bien soufflé.

Puis vient la mise en place de Sanctuary, groupe de black/death sympho. On prend un coup de vieux en voyant le line-up, arrivé sur scène grimé. Le groupe, qui a sorti son premier Ep en octobre 2016, est venu le défendre/faire découvrir ce soir. J'avoue que je ne connaissais pas et c'est le groupe avec qui j'ai le moins accroché, dû à la partie sympho dans leurs compos que je trouve de trop. Le public était en bonne partie conquis, avec un wall of death initié par le groupe pour le dernier titre.

Troisième groupe à monter sur scène : Ave Tenebrae. Et avec du changement depuis le dernier concert auquel j'ai assisté aux postes de batteur et de bassiste (ce dernier étant tenu pour cette session par le bassiste d'Atavisma et Acedia Mundi, deux groupes que je que je vous conseille au passage). Eux aussi étaient en promo pour leur nouvel album, "Tandis que les Parjures se meurent", sorti fin 2016. Le groupe était bien chaud, tout comme l'ambiance, pour moi une bien bonne prestation.

Dernier set pour ce soir avec le groupe de black/dark metal Seide, seconde découverte pour moi. Et là, j'avoue avoir été conquise (j'en ai même acheté leur dernier opus, "Beyond the fallacy", tout fraîchement sorti fin avril, qui sera bientôt chroniqué). Le chanteur arrive en scène brandissant une bougie, encapuchonné (qu'il abandonnera après le premier titre), prêt à déverser la noirceur dans l'ambiance moite de fin de concert. Le groupe vous prend littéralement aux tripes, le public est transcendé, c'est carré et efficace. On finit en beauté !

 

Bilan : une soirée réussie avec des groupes de qualité, une très bonne osmose avec le public tout le long. Bravo à tous ceux qui ont initié cette date. Continuez à soutenir la scène, osez découvrir et sortir de vos "acquis". Contente d'avoir revu certaines personnes et fait la connaissance IRL d'autres, les échanges sont toujours plus agréables que derrière un écran ;)

​​​

© 2015 by Vanessa of La Légion Underground. Proudly created with Wix.com

Toute reproduction du contenu de ce site (publications, logo) est interdite.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now