Black River Sons, Run like hell, chronique, La Légion Undergroud webzine

Vanessa

18/06/2017

Tracklist :

1. Run like hell

2. The fixer

3. Don't get me wrong

4. You're no princess

5. Sleazy Maggie

Black River Sons est un groupe de heavy southern rock lillois, fondé en 2016. Le premier opus, un Ep 5 titre intitulé "Run like hell", est sorti le 4 mai.

Le titre éponyme vient en ouverture, la voix éraillée et les riffs nous mettent doucement dans l'ambiance avec un morceau qui sent bon le désert. Le temps est assez soft, gras à souhait, on apprécie chaque note. Un bon petit solo vient s'incruster pour le plaisir des oreilles. Le second titre, "The fixer", continue dans la même veine, cette fois mi-ballade mi-stoner.

On passe la seconde avec "Don't get me wrong", ça balance bien, on dirait par moment presque du rock époque Chuck Berry. C'est le morceau que j'ai préféré car on ressent toute l'énergie du groupe et on s'imagine la version live.

Retour en première avec "You're no princess", mélancolique ballade / stoner. Le refrain se retient bien, simple et efficace, avec une rythmique qui colle parfaitement.

On reprend le son bien gras du début avec "Sleazy Maggie", le road trip se termine de manière cyclique, en reprenant les bases que se sont posées le groupe. Un titre bien entraînant également.

La prod est bonne et bien soignée, ce n'est pas une révolution mais ça vaut la découverte car ils y ont mis toute leur énergie, ça se sent qu'ils en ont à revendre. Au niveau des morceaux, c'est un peu les montagnes russes mais ça passe tout de même.

© 2015 by Vanessa of La Légion Underground. Proudly created with Wix.com

Toute reproduction du contenu de ce site (publications, logo) est interdite.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now