Born From Lie, The promised land, chronique, La Légion Underground webzine

Vanessa 

04/10/2016

Tracklist :

1. We'll spit som blood

2. In my head

3. In the dark

4. This is my home

5. The promised land

6. No escape

7. We'll meet again

8. Cannon fodder

9. Far away from here

10. Fight

11. Live with that voice

Après un premier opus éponyme sorti en décembre 2014, les Parisiens de Born From Lie nous offrent ici un nouvel album sorti en juin 2016, "The Promised land".

"We'll spill some blood" débute en douceur avant de se lancer dans les riffs entraînants et accrocheurs. Le chant se fait tour à tour clair et guttural.

Un violon vient s'ajouter sur "In my head", "Thi is my home" et "Far away from here", ajoutant une nouvelle dimension à leur son déjà bien personnel. Il est bien audible et se fond parfaitement dans le morceau. Sur "This is my home", il ouvre d’ailleurs la marche en quelques notes apportant une touche mélancolique.

"The Promised land" est un morceau instrumental uniquement joué au saz (un luth du bassin méditerranéen), qui se prolonge pour débuter "No escape", créant une parenthèse orientale coupant l'album à mi-parcours.

Le dernier morceau, "Live with that voice" termine l'album de la même façon qu'il a commencé, alternant douceur et intensité.

Les compositions sont de qualité égale et s'enchaînent à la perfection. On flirte durant 11 titres entre rock et heavy principalement, tant dans les vocaux que dans la rythmique, mais aussi tout un univers qu'ils se sont créé pour nous surprendre à chaque morceau. Tous les instruments sont parfaitement mis à égalité, c'est carré et de qualité.

© 2015 by Vanessa of La Légion Underground. Proudly created with Wix.com

Toute reproduction du contenu de ce site (publications, logo) est interdite.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now