Clegane, Funeral at sea, 2018, chronique, La Légion Underground webzine

Vanessa

07/10/2018

Tracklist :

1. Desert land

2. Funeral at sea

3. Wild pigs

4. Hunting dogs

5. Forbidden dreams

Clegane est un groupe de doom/ stoner parisien fondé en 2015 dont le premier album, "Funeral at sea", est sorti en mai 2018, dont 3 titres sont repris de leur Ep "Clegane" datant de début 2017.

 

5 titres, 41 min, on voit tout de suite que l’on est bien dans le style doom, et dès les premières notes  de "Desert land" on peut même dire doom de qualité teinté de sludge/stoner. La batterie se fait saccadée, le rythme est lent et lourd, la guitare est saturée, on perçoit la basse en fond, le chant est hypnotique. On plonge de suite dans leur univers.

 

On reste dans le trip avec le titre éponyme, le chant se fait plus puissant, presque torturé. On penche un peu plus sur le côté sludge/stoner tout en restant très doom, la batterie accélère un peu le tempo mais le tout demeure pesant.

 

"Wild pigs" ajoute encore plus dans le côté transcendant des compos de Clegane, morceau après morceau on sombre encore plus loin dans les tréfonds. A l’écoute de "Hunting dogs" on croirait à un seul et même morceau tant il en fait le prolongement parfait, avec un bref changement musical vers la fin, une sorte de remontée du fond pour reprendre un peu d’air.

 

"Forbidden dreams" vient conclure en beauté cet opus, mélancolique mais plus léger que les deux titres précédents, enfin plus léger version doom tout de même. On revient vers l’ambiance de début.

 

Clegane est un must have dans sa discographie, le groupe frappe fort et juste avec ses compos pesantes et hypnotiques. La prod est impeccable, le trio est audible à parts égales, ce qui est bon d’être souligné.

© 2015 by Vanessa of La Légion Underground. Proudly created with Wix.com

Toute reproduction du contenu de ce site (publications, logo) est interdite.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now