Dauthuz, Destined for death, chronique, La Légion Underground webzine

Vanessa

04/02/2018

Tracklist :

1. Destined for death

2. The hunt

3. Dying breed (feat. Marloes Voskuil)

4. Made in blood

5. Honoured to serve

6. Killing in the woods

7. Killed in the woods (reprise)

8. Tormentor

9. Deep inside your soul

10. Warmaster

Dauthuz est un groupe de death metal originaire des Pays-Bas fondé en 2015 dont le premier album, "Destined for death", est sorti chez WormHoleDeath le 24 novembre 2017.

Leur style est très axé death old school, que l'on ressent dès les premières notes du titre éponyme. La voix se fait caverneuse, les riffs bien lourds, la batterie mitraille avec force. C'est du bon comme j'aime !

"Dying breed" voit Maloes Voscuil arriver pour balancer sa voix thrash/death avec vigueur, le titre est une tuerie, entre la puissance des instruments et le double chant.

Les titres s'enchaînent sans laisser de répit mais le reproche que je ferais malgré la qualité du jeu c'est que c'est assez répétitif dans l'ensemble, le schéma des compos offre peu de variations au final à part le tempo.

"Destined for death" est un album assez court car même s'il comporte 10 titres il n'en dure que 35 min, court mais intense en tout cas.

Sur "Tormentor", les sonorités font par moments un peu penser à Six Feet Under au niveau des riffs.

Les compos sont assez égales du début à la fin, on sent que le quintet a de l'expérience en la matière et ils envoient du lourd avec leur premier album qui est une relativement bonne prod, les défaut sont assez vites gommés par la qualité globale du skeud qui vaut le coup d'y jeter une oreille

© 2015 by Vanessa of La Légion Underground. Proudly created with Wix.com

Toute reproduction du contenu de ce site (publications, logo) est interdite.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now