1) Alors, comment allez-vous depuis le concert à Paris où vous avez "mis le feu" à la salle ?

Alkhemohr : Très bien merci. Effectivement c'était un bon concert : un excellent accueil et une super organisation.

2) Il y a eu depuis la création de DunkelNacht plusieurs changements, tant dans le style que dans le line-up. Que penses-tu de l'évolution du groupe ?

Alkhemohr : Je suis très satisfait car, effectivement, DunkelNacht évolue sans cesse et progresse constamment. Il est très rare qu'un groupe qui suit ce genre de logique n'ait pas à subir de changements de line-up. En ce qui me concerne, je ne regrette absolument pas les anciens membres qui, certes, font partie d'une époque mais qui n'auraient de toute façon jamais pu convenir avec ce que nous sommes actuellement. Crois moi, on vous réserve encore de belles surprises.

3) Votre dernier bébé s'appelle "Ritualz of the Occult". Quel a été son processus de composition ? C'est un travail collectif ou soumis à l'avis général au fil des idées ?

Alkhemohr : Les choses se sont faites très simplement : Heimdall a écrit la musique et j'ai écrit les textes (exception faite pour un morceau où j'ai collaboré avec notre chanteur). Le mix a été réalisé par Heimdall et j'ai construit l'intégralité des placements vocaux. Nous avons managé Max et M.C. Abagor durant leurs enregistrements respectifs.

4) Parlons un peu de cet EP: déjà pourquoi ce format et pas un album ? Combien de temps avez-vous mis pour sa création ?

Alkhemohr : Le prochain album est en construction. Il n'était donc pas prêt et ne nous voulions pas nous précipiter. Pour autant, nous tenions à offrir à notre chanteur son premier enregistrement officiel avec le groupe. Cet EP représente le pont qui se dresse entre "Revelatio" et le prochain album.

Cela nous a aussi permis de pencher pour une sortie ultra limitée en CD mais aussi en cassette ; de nous faire plaisir en faisant plaisir aux true fans.

5) A qui avez-vous fait appel pour l'artwork ?

Alkhemohr : Nous avons fait appel, comme souvent, à nos idées : l'artwork a été intégralement réalisé par nos soins, à l'exception d'un dessin qu'a bien voulu réaliser mon ami artiste et tatoueur Tim Beijsens.

 

6) Quels sont vos thèmes de prédilection et pourquoi ?

Alkhemohr : Le monde et ses paradoxes. Les humains et leur bêtise. La politique, la religion, les traditions, le système économique, les castes. Tout ce qui me pose question, me révolte et donc me fait réagir ou m'inspire.

7) La scène nordiste est bien représentée, surtout pour le Black et le Death. As-tu des groupes que vous aimer voir jouer/écouter ? Et au contraire des groupes que vous trouvez limite à chier ?

Alkhemohr : Pour ma part, j'ai appris à apprécier LoudBlast sur scène. Agressor reste un incontournable (si l'on considère qu'il s'agit d'un groupe du Nord). Bliss Of Flesh... Voilà les groupes qui me viennent en premier à l'esprit. Quant aux formations qui ne valent pas un clou, elles sont légions mais j'éviterai d'être désagréable en les nommant.

8) Et en dehors de la scène nordiste, quels sont tes groupes de prédilection ?

Alkhemohr : La liste est importante alors je resterai sur mes premiers amours : Immortal, Negator, Iron Maiden, Judas Priest, Cannibal Corpse, Suffocation, Immolation, Nile (ancienne période), Carcass, Hate, Death, Marduk et bien d'autres encore. Rien de très original car ces groupes sont simplement des piliers. Je ne parlerai pas des autres scènes car on pourrait remplir des pages.

9) Quel est ton meilleur souvenir sur la tournée promo de "Ritualz of the Occult" ? Et le pire ?

Alkhemohr : Difficile question car la tournée s'est merveilleusement bien passée et il m'est impossible de ne te citer qu'un bon souvenir. Je dirais les publics Tchèque et Slovène et l’accueil que nous ont réservé nos amis de Szombathely (Hongrie). Le plus mauvais moment ne mérite pas réellement d'être développé mais on pourra tout de même dire qu'il était parisien (rires).

10/ Quels sont vos projets actuellement ? Avez-vous d'autres dates ? Des idées pour un nouvel album ?

Alkhemohr : Notre calendrier a été quelque peu bouleversé par l'accident de moto de notre batteur. Nous avons dû annuler une dizaine de dates et notre planning d'enregistrement a été remis en question. Mais nous nous sommes vite adaptés et avons rebondi. Notre premier projet est bien sûr d'enregistrer notre nouvel album qui est maintenant entièrement écrit (musique et textes). Mais nous travaillons également sur un projet de tournée qui risque d'en surprendre plus d'un...

12/ Un grand merci à toi d'avoir pris le temps pour répondre à cette interview, je te laisse conclure...

Alkhemohr : Merci à toi ! Notre EP est toujours disponible (dunkelnacht@live.fr) et le prochain album va faire très mal.

DUNKELNACHT + NOCTEM + HATE à Lille le 11 décembre !

Stay in tune !

http://www.dunkelnacht.info/

https://www.facebook.com/DunkelNacht-111329075584449/

© 2015 by Vanessa of La Légion Underground. Proudly created with Wix.com

Toute reproduction du contenu de ce site (publications, logo) est interdite.