Live report du 19/04/2017

 

Par Vanessa

Groupes :

- Edremerion : https://www.facebook.com/blackmetal.edremerion/

- Pryapisme : https://www.facebook.com/pryapisme/

- Pensées Nocturnes : https://www.facebook.com/Pensées-Nocturnes-117694908301346/

- Zeal and Ardor : https://www.facebook.com/zealandardor/

 

Lieu : Le Glazart (Paris)

Ouverture des portes à 18h, on arrive peu après, quelques personnes déjà présentes sont assis aux terrasses couvertes façon chalet. C'est la première fois que je m'y rends et je découvre un endroit spacieux et agréable. Les prix sont assez proches de ceux d'autres lieux, mais quand j'ai vu le minuscule shot de vodka pour 5 € il vaut mieux ne pas le renverser et le déguster ! La salle est assez spacieuse, bon après il faut savoir se placer pour ne pas voir les poteaux, mais d'autres salles ont cet inconvénient. Et en prenant la peine d'aller jusqu'au fond, on y découvrait un espace merchandising, où vous pouviez vous y offrir quelques articles du Battle's Beer Merch.

A 19h nous est annoncé que cela commence... Parfait pile à l'heure !

Les Lillois d'Edremerion ouvrent avec leur black metal alternant sonorités brutes, atmo... Les visages peints de noir, ils nous déversent leurs riffs accrocheurs et son chant éraillé, les mélodies nous captivent de suite. On est mercredi, beaucoup ne sont pas encore arrivés boulot oblige, mais il y avait quand même une bonne petite partie de la salle remplie et le public présent a vite adhéré à leur musique (ils ont tout de même réussi à dépasser les 400 entrées au total, le monde arrivant assez rapidement tout de même). Le chanteur descendra même à l'occasion dans le public.

Changement de matériel, les samples et les instruments se mettent en place pour Pryapisme. Et là, j'avoue que c'est le set auquel je n'ai pas du tout réussi à accrocher... Déjà avec l'entrée de scène on se croirait en club et j'ai compris que j'aurais du mal... Oh j'ai résisté... durant 3 titres tout de même... Ils y ont interprété le titre que j'avais entendu pour les découvrir avant, "Un druide est giboyeux lorsqu'il se prend pour un neutrino". Le mix d'instruments, d'ambiance gaming, de samples est il faut le reconnaître d'un grand culot et original, mais le résultat m'est apparu comme une bouillie sonore... Direction la sortie de salle en attendant la fin... A l'inverse, au moment d'y retourner, on entend l'enthousiasme du public qui semblait bien les connaître et adorer la prestation.

Nouveau changement, au tour de Pensées Nocturnes... Grimés façon Joker d'Heath Ledger, on commence déjà par une dose de surprise, une seconde quand lors des tests sont on le voit une trompette à la main... Le mix chant théâtralisé, cuivres et accordéon il fallait l'oser, et le résultat est loin d'être mauvais... Les sonorités sont un savant mélange de l'ambiance des guinguettes, des fanfares et metal. Comme avec Edremerion, le chanteur descendra dans le public qu'il arpentera en jouant de la trompette, accompagné de l'accordéoniste un peu plus loin. Je suis plutôt mitigée, je n'ai pas détesté, mais hors concert je n'écouterais pas leurs compos qui me laissent perplexe. On accroche ou pas...

Longue attente qui inquiète au bout d'un moment les tributaires des transports en commun... Après un gros retard, Zeal et Ardor fait enfin son apparition, et là c'est la grande joie dans le public, un superbe accueil. Le mix du black metal et soul transcende, Manuel Gagneux nous souffle la puissance de son chant. Le pauvre souffrira de la chaleur des lights mais n'en tient compte pour enchaîner les titres... Comment ça c'est fini ? Mais non, il y a forcément un rappel, il n'y a même pas eu... "Devil is fine" qui viendra conclure le show avant un tonnerre d'applaudissements... Pour moi le top de la soirée !

Bilan de la soirée: une bonne date dans sa globalité, très éclectique, Ondes Noires à su faire fort. Le public était en nombre au rendez-vous, un très beau score pour un soir de semaine, et qui a eu en plus du succès de par les réactions perçues au fil des sets. J'en suis ressortie avec des notes plein les oreilles, des découvertes et un moment inoubliable avec Zeal & Ardor qui m'a marqué comme j'en ai rarement eu... Je l'avais découvert je l'avoue peu avant l'annonce de cette date, l'impatience montait à l'approche du jour J et cela a été récompensé plus que prévu !

© 2015 by Vanessa of La Légion Underground. Proudly created with Wix.com

Toute reproduction du contenu de ce site (publications, logo) est interdite.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now