Vanessa

08/12/2017

Godhead Machinery est un groupe suédois d'extreme metal fondé en 2015 par des musiciens qui ont déjà de l'expérience (Misericordia, Deviant Breed, Hate Script entre autres) dont le premier album, "Ouroboros", est sorti le 29 septembre 2017 chez les finlandais d'Inverse Records. La Scandinavie nous offre un groupe qui se montre digne de ses prédécesseurs et de l'héritage black/death (death pour la rythmique, black pour le chant).

Le titre éponyme ouvre sur quelques notes orientales (l'Ouroboros étant semble-t-il apparu pour la première fois en Egypte), puis la musique se fait pesante, les notes de guitares saccadées, imposantes. Une intro hypnotique qui va crescendo et nous plonge en transe en attendant de plonger dans le vif.

Et quelle plongée dans l'album avec "The Plague", une poussée d'adrénaline, de violence, de blasts, on retrouve le son très inspiré 90's avec quelques touches personnelles et modernes. Une très bonne compo qui se fait parfois plus lente et sombre.

 

Les titres vont s'enchaîner, alternant savamment entre passages envoûtants, riffs envolés, blasts, mid-tempo, breaks.

"Revelation" vient faire une petite pause avant le magistral final "Praise the flesh" d'une noirceur absolue, c'est un rouleau compresseur que vous sentez passer sur vous avec une lenteur qui vous paraît interminable, chapeau ce titre est pour moi la cerise sur le gâteau !

Godhead Machinery joue avec les rythmes et les ambiances avec une grande aisance, sur le plan technique il n'y a rien a redire. Si l'album ne marque pas par son originalité, il trouvera sa place dans la discographie des amateurs du style.

© 2015 by Vanessa of La Légion Underground. Proudly created with Wix.com

Toute reproduction du contenu de ce site (publications, logo) est interdite.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now