Vanessa

27/12/2018

Tracklist :

1. Blood writings (live 22.04.17)

2. XXX (live 22.04.17)

3. Birth of the evil (live 22.04.17)

4. Bloody Mary (live 22.02.13)

5. Corrupted harmony 1.0 (live 2010)

6. Your god is nothing (2009)

7. Constant fear 1.0 (2008)

8. Mr Hyde (live 2008)

9. Parasyte 2K (2006)

10. Stars (2003)

Hellixxir est un groupe de thrash, flirtant au fil des années vers des sonorités plus black, fondé en 2001 (initialement sous le nom de Daddy Long Legs) et qui a sorti 1 démo, 2 albums et en septembre 2018 une compile via M.U.S.I.C Records, "A dull light around". On découvre de ce fait les différents line-up qui ont apporté leurs pierres à l’édifice.

 

Plus on avance dans les titres, en reculant dans le temps donc, plus on est proche d’un bon gros thrash à l’ancienne et plus on voit l’évolution d’Hellixxir.

"Blood writings", "XXX" et "Birth of the evil" gardent l’esprit thrash mais les éléments du black se distillent dans les compos, surtout dans le chant, caverneux, hargneux et puissant.

"Bloody Mary" est l’occasion de retrouver Arnaud Loubry au chant qui donnait lui aussi son cachet au groupe. Musicalement aussi on note déjà la différence avec les trois premiers titres.

"Corrupted harmony 1.0" nous fait découvrir la tentative d’ajouter des claviers avec la prestation de Jérôme Farjon. Un morceau instrumental qui allie mélodique et technique, le rendu qui aurait pu être pas mal si les claviers ne prenaient pas un peu trop le dessus.

"You god is nothing" fait une pause en un ensemble de samples.

On part ensuite en 2008 avec "Constant fear 1.0" et "Mr Hyde" et le chant accrocheur de Camille Marquet (RIP). Ces morceaux sont j’avoue ceux que je préfère, tant pour le style que sur la rythmique qui donne de suite l’envie de headbanger, malgré la qualité moins bonne du live de "Mr Hyde" par rapport aux autres.

Détour par 2006 avec "Parasyte 2K" qui est aussi un hommage à un autre membre aujourd’hui décédé, le batteur Christophe Tonnerieux.

On termine avec un "Stars" plus heavy et Julien Tournoud au chant. A l’écoute on se dit qu’ils ont bien fait de changer d’orientation car c’est un peu mièvre.

 

Ce skeud n’apporte pas grand-chose à la discographie d’Hellixxir mais elle permettra aux fans de réécouter quelques titres et pour les autres de les découvrir via ce best-of. A écouter dans l’ordre ou en partant du dernier pour se faire un topo de leur évolution musicale.

© 2015 by Vanessa of La Légion Underground. Proudly created with Wix.com

Toute reproduction du contenu de ce site (publications, logo) est interdite.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now