Vanessa

08/12/2017

Eh bien ça va être une première pour moi, une chronique de slamming brutal deathcore... Alors pour commencer prise de renseignements sur le genre que je découvre par la même occasion, histoire de se coucher moins bête ^^ Et après ce que j'en ai lu, la pochette me semble sacrément esthétique pour le genre, les amiénois l'ont bien soignée, figurant tel un OVNI dans tous les sens du terme.

Alors l'album en lui-même... Eh bien vais-je faire aussi court que les 25 minutes d'écoute des 8  titres ou le développer... Allez, je me lance...

D'abord passons le "choc des cultures" pour moi qui n'a écouté pendant pas mal d'années que du black, death et thrash... Enfin choc vocal car musicalement c'est très bon, le groupe a sur mettre en équilibre tous les intervenants, la basse se ressent très bien, les riffs sont travaillés, la batterie bien que programmée ne se ressent pas du tout et le chant passe du growl aux screams et égorgements de cochon tout en fluidité, il est très bon Quentin (enfin les autres aussi ^^) ! Quelques samples viennent ponctuer l'album ("Bovine mothership invasion" en intro par ex.).

 

Notons la présence de deux guests : Wilsont Ng (Facelift Deformation) sur "Intergalactic Moo Moo Imperator" et Anthony Guern (Dysmorfectomy) sur "The Black Sun Experiments".

J'ai été totalement bluffée par leur prestation et, même si j'avoue que ça reste un style (vocal) auquel je n'arrive toujours pas à adhérer, ce premier album est très bon, une excellente prod pour de l'indé. A conseiller !

© 2015 by Vanessa of La Légion Underground. Proudly created with Wix.com

Toute reproduction du contenu de ce site (publications, logo) est interdite.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now