Par JP (Evolution Zero)

1/ Salut Julien, Iron Flesh nous sort son 1er Ep cette année, quel a été l'élément déclencheur qui t'as donné envie de franchir le pas ? Et pourquoi ce nom ? Il y a un concept au travers de ces 5 titres ?

Comme tu le sais, et pour ceux qui ne le savent pas, depuis mon départ d'Otargos j'ai enchaîné sur une "longue" période où j'ai fait énormément de session live et d'enregistrements. Travail titanesque s'il en est, surtout quand tu as un temps plein à côté et d'autres projets musicaux. J'ai terminé l'année 2016 avec une session pour Mithras et des vidéos de cover sur Youtube + des tutos et franchement après avoir vu ma vidéo d'Origin ("Finite") je me suis dis : et ensuite ?

On me demandait régulièrement de jouer à 300 bpm ou plus, parfois sans être payé, avec des programmations toujours plus folles (sans faire les débits à la guitare évidemment). Bref, la fatigue, les difficultés financières et les rentrées d'argent incertaines, ainsi que la vulgarisation des tempos "inhumain" souvent au détriment de la musique m' ont tout simplement désintéressé de la batterie.

A la base j'avais commencé pour le côté brutal, speed, mais toujours avec une optique de puissance, j'étais pas là pour faire des ghosts note ou un jeu "fin" fallait marteler ! Or en 2017, bientôt 2018, ce qu'on demande dans le metal extrême c'est d’être hyper rapide, polyvalent et de mieux jouer qu'une boîte à rythme ce qui est quasi impossible si c'est pas ton boulot à plein temps !

Donc après une période creuse début 2017 j'ai cessé les vidéos et les sessions pour me concentrer sur ma vie perso et lancer ce nouveau projet sans prétentions, pour le PLAISIR !

Pourquoi ce nom, déjà parce que ça sonne old school, c'est facile à retenir, catchy, et ce sont 2 "éléments" forts, pour le fer température de fusion 1500 degrés on part sur quelque chose de vraiment solide et ancré, et la chair compose notre corps, dans toute sa complexité, l'avenir nous le dira peut-être mais j'aimerais vraiment que cette peau de de fer se tanne et se bonifie avec le temps ! 
Ce n'est pas un EP concept mais il y'a quand même des thématiques fortes que j'apprécie beaucoup et qui sont récurrentes dans les lyrics des morceaux comme l'endoctrinement, la guerre, la religion et toutes ses déviances, ce sont des thèmes souvent abordés dans ce style, la manière dont tu écris les lyrics peut leur donner une toute autre dimension !

2/ Le 1er Ep "Workship the Necrogod" est un One Man Band (NDLR : groupe avec un seul mec qui fait tout), et je sais que tu as un line-up pour le live. Cette idée de tout faire tout seul, c'est une volonté d'être sûr de rejouer ce que tu as en tête, ou bien histoire de gagner du temps en studio ? Peux-tu nous présenter les gaillards qui jouent avec toi en live ?

J'ai déjà enregistré un album solo avec un autre projet (Diskarial) donc ce type de projet n'est pas nouveau pour moi . Alors c'est clair qu'il y a un côté pratique à tout composer et enregistrer toi-même, tu es sûr d'être satisfait de tes performances . Et c'est plus simple de retranscrire exactement ce que tu as en tête. En studio tu ne gagnes pas vraiment de temps puisqu'il faut mémoriser les parties de tout les instruments ainsi que les arrangements je dirais donc que de ce point de vue là c'est vraiment fatiguant. Et j'ai joué les parties de batterie des "autres" pendant pas mal d'années alors je peux te dire que c'était le pied ultime d'enregistrer à nouveau mes riffs, mes patterns et mes idées Toutes ces années à ne me consacrer qu'à la pratique de la batterie m'ont vraiment bridé niveau création à la guitare (au point de ne plus en jouer pendant plusieurs semaines parfois)

Après avoir enregistré ce premier EP les proches qui l'ont écouté m'ont dit qu'il y avait vraiment matière à créer quelque chose en live ! D'où l'idée de trouver un line-up. Pour le live je voulais jouer avec de bons zicos mais ce n'était pas la priorité, je cherchais plutôt à trouver des gens motivés et emballés par le projet et surtout sans prise de tête. Ok il faut faut jouer les parties enregistrées mais je ne suis pas à la note ou au roulement près, chacun peut apporter sa personnalité et joue en fonction de ses capacités ! J'ai aussi réfléchi lors de l'écriture des morceaux à la faisabilité des riffs et je pense que cela contribue grandement à créer des morceaux catchy et qui sonnent même dans les pires conditions live ! Exit les triggers, les tempos extrêmes et le riffing où tu joues à 200 % de tes capacités !

Pour le live nous avons donc Sylvestre à la guitare/backing vocals de Death Lab, un zicos aussi fou que talentueux, à la basse Seb (ex - Great Old Ones) la force tranquille du groupe, il se branche, il joue, ça sonne ! Et Guilhem derrière les fûts (Strynn ), il joue mes propres parties probablement mieux et plus groovy que moi alors je ne vais pas me plaindre. J'assure le chant lead et la seconde guitare, bref je suis entouré d'une team de choc et je ne vais vraiment pas m'en plaindre, c'est toujours plaisant de jouer avec des zicos de talent. Mais l'optique ce n' est vraiment pas de se contenter de jouer les morceaux mais plus de s'éclater sur scène et de transmettre quelque chose au public.

3/ J'ai été agréablement surpris par ton jeu de guitare et par ta voix, car je ne te connaissais qu'en tant que batteur. Cela fait longtemps que tu pratique ? Vouloir réussir à faire du DO IT YOURSELF en 2018, tu trouve ça plus facile ou pas ?

Je suis guitariste à la base, ça doit faire 15 ans que je fais de la guitare/basse et le chant j'ai commencé avec Diskarial à l'époque et en gueulant dans ma voiture en écoutant mes groupes préférés !

Ce n'est pas plus facile et ce ne sera jamais plus simple que d’être signé sur un label qui emploie 15 personnes, en revanche tu gères tout, il n' y a aucun sous-entendu, vice caché, et je trouve ça plus cool pour les fans qui te contactent directement !

4/ Quand tu as commencé à mettre en place le plan d'action pour cet Ep, as-tu rencontré des difficultés auquel tu n'avais pas pensé ? Ou au contraire des facilités qui t'ont agréablement surpris lors du rendu final ? Comment se passe la composition d'ailleurs ?

Pour la compo et l'enregistrement tout s'est fait très naturellement, j'ai vraiment écrit la musique que j'aime sans me soucier de l'aspect technique / démonstratif. Là où c'est plus compliqué, c'est de repartir de zéro sans label ! Ignoré par les webzines et les médias en général, pareil pour les promoteurs, il faut refaire ses preuves ! Mais c'est quelque chose que je suis prêt à refaire car je crois en ma musique . Ce qui m'a agréablement surpris, c'est le soutien dont les fans "oldschool" font preuve !  Ils sont prêts à acheter ton cd même s'ils habitent à l'autre bout du monde, ils te complimentent et apprécient ton groupe pour la zik que tu fais et pas seulement pour l'image ou la mode que tu suis ! Au final je préfère toucher une audience moins nombreuse mais plus fidèle !

Pour en revenir à la composition, je pars sur 3/4 bons riffs de gratte et en général les plans de batterie me viennent assez facilement, je fais des maquettes, je laisse reposer un peu, je réécoute quelques jours après et si je suis satisfait du rendu instrumental j'écris des paroles je me fais plusieurs sessions de maquettage pour le chant afin de caler des phrasés accrocheurs

J'accorde une grande importance au chant dans Iron Flesh que je considère comme un instrument à part entière qui selon moi apporte beaucoup à la musique du groupe !

5/ Si on devait résumer l'entité sonore d'Iron Flesh, les noms de Dismember ainsi que Dissection sont ceux qui me viennent en tête, surtout sur le titre "In Blood, Flesh And Fire". Volonté totalement assumé ou influences tellement digérées que ça sort inconsciemment ?

C'est assumé et je suis même fier qu'on me compare à ces groupes qui sont et resteront pour moi à jamais des fers de lance du mouvement death metal. J'ai découvert le metal en écoutant cette musique, la musique que je crée sonne comme ce que j'aime sans être une pale copie, on est en 2017 il est encore possible d'écrire de la musique qui plaît !

6/ On te demande de nous expliquer ce qu'est ton groupe, tu utilises des noms de groupes plutôt issus de la scène 80's ou 90's ? Plutôt suédois ou américain ? Pour toi, il y a-t-il une réelle différence entre ces 2 scènes et ces 2 périodes ?

Oui clairement je vais citer des groupes de cette époque, des groupes comme Archspire ou Rings of Saturn que j' apprécie beaucoup n'influencent en rien ma musique mais je trouve ça toujours intéressant d'écouter de nouveaux groupes. Ce sera des groupes suédois majoritairement. Deux scènes différentes qui avaient une conception de la mélodie, de la composition et du rendu général différent même si au final tout le monde voulait botter des culs en live. Je dirais que plus on avance dans le temps plus on va vers une radicalisation des styles, chacun cherche à repousser les limites techniques et ingérer de nouvelles influences, certains réussissent, d'autres non. Je ne m'inscris pas vraiment dans cette démarche, je ne veux pas non plus être trop "nostalgique et cliché" de ces années-là je veux juste faire ma zik !

7/ Parlant d'influences typique au style de l'Ep, je te connaissais plutôt dans un style vraiment plus brutal (Julien a joué pour Otargos et Monument of Misanthropy entre autres) et pour le coup, on est surpris de ne pas te voir appuyer sur le turbo de la mort qui tue ahah ! Quel sont les groupes dans ce style qui te font le plus bander quand tu les mets dans ton autoradio ?

Je me suis imposé quelques limites sur ce EP dont celle de ne pas utiliser de triggers à la batterie et de ne jouer aucun blast beat ! C'était marrant au départ mais en fait cela t'ouvre beaucoup d'autres possibilités en terme de composition je ne me suis donc pas senti bridé à la batterie, je voulais que la batterie serve la musique et les morceaux, pas qu'elle soit un simple instrument de démo ou de vitesse supersonique. Comme quoi il est possible d'écrire de la bonne zik sans surcharger l'espace sonore !  Il y aura tout de même quelques blasts beat dans le second Ep.
Les groupes comme Origin, Behemoth, Nile, Suffocation, Marduk, Dark Funeral sont des indémodable quand il s' agit de jouer vite !

8/ C'est quoi la suite pour vous ? J'ai cru comprendre qu'un 2ème Ep était en cours de composition. Pourquoi ne pas faire un vrai album complet pour 2018 ?

Plusieurs lives de planifiés pour fin 2017, jouer plus en 2018.  Le second Ep est enregistré et en cours de mix ahahah Il sortira en fin d'année ou début d'année prochaine, si le temps le permet et que les conditions sont réunies. J'aimerais aussi sortir un album en 2018 . Pourquoi devrais-je attendre 2 ans pour produire de la nouvelle musique ?

9/ Est ce qu'Iron Flesh est voué à rester un projet occasionnel, sachant que tu es souvent réclamé en tant que session man, ou bien au contraire tu as envie de le voir évoluer en vrai projet avec albums et concerts à la clé ?

Je pense que la page des sessions se tournent progressivement, il y a beaucoup de batteurs talentueux qui sont capable de faire ce que je fais. Je ne me sens pas irremplaçable. J'espère qu'Iron flesh sera plus qu'un projet occasionnel sur le terme, en tout cas je fournis les efforts pour ! Bien sûr que l'album est en projet et j'espère pouvoir en découdre plus souvent en concert, désormais je ne me cache plus derrière les fûts !

10/ Je te laisse la dernière question pour toi, si tu as un message à faire passer, c'est le moment ;) !

Merci pour cette interview super intéressante, j'espère que mes réponses le seront tout autant ! Le premier EP " Worship the necrogod " est toujours dispo, le second le sera bientôt, suivez notre activité de près. STAYNECRO !

https://www.facebook.com/IronFlesh/

© 2015 by Vanessa of La Légion Underground. Proudly created with Wix.com

Toute reproduction du contenu de ce site (publications, logo) est interdite.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now