Vanessa

31/03/2017

Lacerated and Carbonized est un groupe de death brésilien formé en 2006 et qui a sorit en 2016 sont troisième album, "Narcohell".

On peut dire que le groupe envoie du lourd des les premières notes de "Spawned in rage" qui ouvre le bal. On voit que l'on a affaire à un concentré de testostérones. Le chant guttural est accompagné de blasts à fond la caisse et de riffs bien envoyés.

Chaque morceau est composé de 3/4 minutes de pure transe brutale, la technique implacable fait son effet et vous dévisse les cervicales.

Le titre "Bangu 3" se voit crédité de la participation de Marcus D'Angelo de Claustrofobia et sur "Broken" c'est au tour de Mike Hrubovcak de Monstrosity de les rejoindre.

Sur le morceau "Severed nation", quelques touches un peu plus mélodiques apportent  un peu de douceur et le rendu est très bon.

Les morceaux s'enchaînent avec la délicatesse d'un mixer... enfin devrais-je dire d'un marteau-piqueur car le rythme effréné du batteur y ressemble assez souvent.

"Parallel state", le seul morceau instrumental, apporte quelques touches tribales. J'ai été très agréablement surprise par ce titre.

On retrouve également ces sonorités sur "Mass social suicide" qui vient clôturer l'album par touches en arrière fond des riffs endiablés.

Musicalement, j'y retrouve un mélange de leurs confrères Krisiun et Nervochaos, alliant technicité et brutalité. Les fans de death se régaleront avec ces 38 minutes de pure hell.

© 2015 by Vanessa of La Légion Underground. Proudly created with Wix.com

Toute reproduction du contenu de ce site (publications, logo) est interdite.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now