Vanessa

11/02/2018

On ne présentera bien évidemment pas ici Moonspell, les spécialistes du dark/gothic metal depuis 25 ans déjà, LA référence portugaise. Deux ans après le très moyen "Extinct" dont seul le titre "The future is dark" a retenu mon attention, les revoilà avec un concept album autour du tremblement de terre qui ravagea Lisbonne lors de la Toussaint 1755, accompagné d'un énorme tsunami, au cours duquel des dizaines de milliers de personnes perdirent la vie.

L'album "1755" est intégralement chanté en portugais, ce qui est original car rares sont leurs titres dans leur langue (mais posera des difficultés pour de nombreux fans à reprendre en concert ^^).

13ème album studio du groupe, il a été produit par Tue Madsen ( (Meshuggah, The Haunted, Dark Tranquility, Dir En Grey, Die Apokalyptischen Reiter ) et est sorti chez Napalm Records le 3 novembre 2017.

L'album s'ouvre sur "Em Nome Do Medo" qui se trouvait déjà sur "Alpha noir". Ici la version est plus feutrée, théâtrale, le chant se fait susurré sur le début, puis très orchestré, très lyrique.

Le titre éponyme montre un côté plus heavy dans les compos de Moonspell avec ses riffs envolés, quelques notes plus "arabisantes" contrastent avec ce à quoi ils nous ont habitué, le groupe marque ici un renouvellement.

"In tremor dei" voit la participation du chanteur de fado Paulo Bragança, dont la voix est vraiment en contrebalance avec celle de Fernando, le rendu est très intéressant.

Après "Ruínas" et son côté très mélodique arrive le titre qui fut rapidement dévoilé, "Todos os santos" qui pointe ce qui a suivi le tremblement de terre, le questionnement sur la religion ("Tous les saints n'ont pas suffi"). Le morceau ne marque pas par l'originalité mais il n'en reste pas moins imposant.

On termine sur "Lanternas dos afogados" et ses notes de piano mélancoliques, comme l'effroi venant après la panique. Fernando alterne entre phrasé et chanté. Les riffs résonnent en une lamentation. Un titre tout en nuances qui vient clore en beauté ce nouvel opus.

"1755", fort de ses orchestrations, percussions et riffs heavy, vient trancher dans la discographie de Moonspell, mais en bien, cet album en est très impressionnant et met une bonne claque. Cela rattrape le précédent opus qui m'avait un peu déçue, j'ai vraiment hâte de voir ça en live !

© 2015 by Vanessa of La Légion Underground. Proudly created with Wix.com

Toute reproduction du contenu de ce site (publications, logo) est interdite.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now