Vanessa

29/10/2019

Tracklist :

1. Deformed

2. Fear (intimate enemy)

3. We remain SavageZ

4. Star-crossed

5. Believe or die

6. Scape from reality

7. New dimensions

8. Throne of bones

9. The revealing light of despair

10. Black visions

Savagez est un groupe de technical death metal qui nous débarque du Brésil avec son premier album, "New dimensions", sorti une première fois en auto-production en janvier 2019, puis via Polymorphe Records en juillet.

 

"Deformed" vient ouvrir, tranchant directement dans le vif avec des riffs puissants et accrocheurs, avant l’arrivée de la voix qui en impose d’Ahnysha, death mais sans aller dans les growls à la Arch Enemy. La basse se fait bien entendre par touches solo mais aussi tout au long de la compo.

 

"Fear (intimate enemy)" possède une autre puissance de frappe, avec quelques breaks qui nous tiennent en haleine. Là encore tous les instruments sont sur un pied d’égalité. Le batteur tabasse bien, alternant les tempos de manière très fluide.

 

Après l’interlude "Star-crossed" qui nous offre un petit répit, aérien et en harmonie avec la pochette, nous voilà repartis avec "Believe or die" qui poursuit cette pause par une intro qui rentre bien dans la tête, en boucle, avant de reprendre dans sa veine technical death et son très bon solo en milieu de morceau. La compo se termine par la boucle d’intro enrichie de samples et de la force de frappe du groupe.

 

"Throne of bones" porte bien son titre, on est plus dans la boucherie que dans la dentelle, on assiste ici à un déferlement de violence et de puissance, mais aussi un passage à l’ambiance lourde et dark. Là franchement, ils ont envoyé du très lourd !

 

Savagez, avec ce premier album, sait déjà s’imposer sur la scène brésilienne avec des compos de qualité, sachant tenir captifs les auditeurs. Un opus de qualité qui ne manquera pas de leur ajouter de nombreux fans je n’en doute pas.

© 2015 by Vanessa of La Légion Underground. Proudly created with Wix.com

Toute reproduction du contenu de ce site (publications, logo) est interdite.