Vanessa

18/10/2017

Treyharsh est un groupe de dark sludge fondé en 2011 dans le nord de la France qui a sorti en cette année son nouvel opus, "When the sun sets in the East".

On ouvre par quelques samples sur "The Family tree" avant le déversement vocal, froid et puissant, soutenu par une gratte bien lourde; la batterie varie les rythmes, du mid-tempo au mitraillage des fûts.

La fluidité d'exécution est l'un des points forts de Treyharsh, froide et carrée; le break instrumental envoie un second souffle.

Plusieurs écoutes sont nécessaires pour apprécier et trouver les nuances entre les compos qui d'un premier jet semblent se suivre et être globalement répétitives, donnant un côté un peu long à cet opus. 

C'est vraiment subtil et distillé au fil des morceaux, noyé dans la lourdeur et la froideur. 

Quelques notes de guitare qui viennent en notes cycliques apporter un effet aérien, une basse qui a trouvé sa place à l'écoute, une batterie qui joue sur les variations...

"Father's bloodbath" est un morceau instrumental... jusqu'à la moitié... ce qui du coup surprend car on ne s'attend pas à voir débarquer le chant. Ce titre se démarque du coup plus du reste.

Une production de qualité pour un groupe bien investi dans ce qu'il fait, il y a du travail et de la maîtrise. C'est lourd, intense, froid, technique.

"When the sun sets in the East" possède des défauts à la première écoute qui se transforment en qualités les fois suivantes. A découvrir.

© 2015 by Vanessa of La Légion Underground. Proudly created with Wix.com

Toute reproduction du contenu de ce site (publications, logo) est interdite.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now