Vanessa

Le 26 novembre 2016, jour de leur concert Chez Paulette avec My Doppelgänger et Misanthrope, sortait chez Music-Records le second album de Voice of Winter, "Childhood of Evil".

On entre directement dans le vif de l'album par des riffs accrocheurs, la voix caverneuse et les blasts. Puis le morceau "View from Sedna" commence véritablement avec ses variations rythmiques. C'est une plutôt bonne entrée en matière qui nous montre la puissance que peuvent atteindre leurs compositions.

"Liberticide" est le seul morceau en français de cet album, l'ambiance est plus pesante, le chant alterne entre screams et parlé, les riffs sont majoritairement  plus lourds et la batterie souvent saccadée.

"Chrome" quant à lui nous offre un interlude entièrement instrumental au tempo changeant.

Place ensuite au titre "Childhood of Evil", énergique pour contrebalancer le thème assez glauque. Le rythme devient assez intimiste lors du passage changé par Florence Gandrey pour reprendre de plus belle.

"Damocles" est un morceau assez intimiste au lourd sujet de la violence conjugale, on y sent bien toute la noirceur et la détresse. Et puis la bascule, le dernier temps du morceau se fait plus violent pour souligner les paroles.

On peut dire que nous avons ici un opus soigné, tant pour l'artwork que pour le travail fourni. Techniquement parlant, c'est maitrisé et bien carré, le son est propre. Je vous conseille de le découvrir, Voice of Winter mérite sa place dans le paysage du metal français.

© 2015 by Vanessa of La Légion Underground. Proudly created with Wix.com

Toute reproduction du contenu de ce site (publications, logo) est interdite.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now