Xipe Totec, Miquian, réédition, Polymorphe Reords, chronique, La Légion Underground webine

Vanessa

16/03/2019

Tracklist :

1. Miquian

2. In Yaotl Nohtic

3. In Miquicahuacayotl Oquintlacualtihqueh In Tlalli

4. Xinechtemotlalli Campa Tletl

5. Tocempohpolihuian

6. Tliltic Tonaltzin

7. Nomallot

8. Tlacamictiliztli Ohtlipa

9. Tlatomontecuhtli

10. Tlaxicoliztli

11. Yohualtecuhtli

Xipe Totec est un duo fondé en 1996 qui nous vient du Mexique, mêlant death metal et sonorités préhispaniques sur fond de mythologie aztèque, en utilsant la langue nahuatl, dont l’album "Miquian" ("Le moment de la mort"), sorti en décembre 1994, a été réédité le 23 février par Polymorphe Records, remasterisé, avec des parties réenregistrées et  une instrumentale en bonus. 

Xipe Totec signifie "Notre Seigneur l’Ecorché", et était le dieu de la vie, de la mort et de la renaissance du peuple aztèque. Dans les rituels annuels en l'honneur de ce dieu, les sacrifices humains étaient écorchés vifs et les peaux presque entières étaient portées par les prêtres pendant le rituel.

 

On ouvre avec le titre éponyme où les guitares s’associent aux instruments pré-hispaniques, on plonge directement dans leur univers qui en a inspiré d’autres depuis. La voix bien grave d’Alex Camacho souligne encore plus leur style, la puissance des Aztèques, leur côté ritualiste le choix des flûtes.

La musique de Xipe Totec est comme une tornade qui balaye tout sur son passage, la batterie blaste avec puissance, les riffs sont d’une précision chirurgicale et parfois donnant dans le mélodique comme sur "Tliltic Tonaltzin".

Les instruments traditionnels apportent un côté à la fois léger et presque lugubre. La plupart des compos durent dans les 3-4 min, sans aspect répétitif.

"Tlacamictiliztli Ohtlipa" nous offre une pause instrumentale avant de revenir dans le vif le temps de 2 titres, puis de terminer sur une nouvelle instrumentale, "Yohualtecuhtli".

 

L’univers du groupe est riche et intéressant, ils ont trouvé le juste dosage entre metal et sonorités traditionnelles, les compos instrumentales nous plongent en transe par leur côté hypnotique et rituel. Une excellente découverte pour ma part qui me donne envie d’aller explorer leur discographie !

© 2015 by Vanessa of La Légion Underground. Proudly created with Wix.com

Toute reproduction du contenu de ce site (publications, logo) est interdite.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now